NOS ACTUALITÉS
Formation dispensé par l'Anecrea. thème : l'élevage de reines d'abeilles ,chez Jean-Pierre Boueilh, apiculteur professionnel dans les landes.

Formations apicoles : des apiculteurs professionnels partagent leur expérience

Le réseau #ApiProAnercea est composé de douze apiculteurs professionnels motivés par le partage de connaissances. Adhérents de l’Anercea, convaincus de l’intérêt pour l’apiculture que représente la formation des professionnels et amateurs avertis, ils se rendent disponibles pour accueillir, le plus souvent sur leur exploitation, les stagiaires soucieux de faire progresser leurs pratiques. Leurs thématiques : l’élevage des reines, la sélection, la production d’essaims, l’insémination instrumentale…

Cette année encore, Claudia Schonwolff, Jean-Pierre Boueilh, Damien Mérit, Jean-Pierre Sassus, Frederic Delin, Bernard Sauvager, Gauthier Laurent, Thierry Fedon, Philippe Gilles, Jérôme Regnault, Thomas Boulanger et Jérôme Seguin s’organisent pour partager leurs réussites, mais aussi échecs. Ces témoignages et explications autour des techniques d’élevage permettent aux stagiaires de progresser rapidement après le suivi des stages.

Calendrier 2024

Depuis le 15 novembre, le calendrier des formations 2024 est en ligne. Les demandes sont telles que nous ne pouvons toutes les satisfaire.
Pour laisser un maximum de chances aux plus motivés, sachez que nous ouvrons chaque année une liste d’attente. Toute personne inscrite sur celle-ci bénéficie d’une quinzaine de jours pour s’inscrire sur les formations de son choix, avant que celles-ci ne se retrouvent en ligne, et donc accessibles au plus grand nombre.

Ne perdez pas de temps. Rendez-vous sur le catalogue formation pour vous inscrire.

Apprendre au contact d'apiculteurs professionnels du réseau Anercea. Élevage de reines et insémination instrumentale.

Votre regard sur les formations

Témoignage de Julie Veyssi, publié dans Info-Reines n°143. En avril 2023, elle suivait le stage de Jean-Pierre Boueilh « Apprendre à élever des reines et faire des essaims ».

Trouver des solutions aux situations d’échec

Les 11 et 12 avril 2023, nous étions douze participants, venus non seulement du grand sud-ouest, mais aussi de la région lilloise ou encore de Bourgogne, à nous retrouver sur l’élevage de Jean-Pierre Boueilh, situé aux confins de la Chalosse et du pays de Tursan, dans les Landes. Apiculteurs professionnels ou amateurs, notre but était de nous perfectionner et/ou d’acquérir les techniques d’élevage de reines.

Jean-Pierre nous a transmis, durant ces deux jours, une grande densité d’informations, avec clarté et précision.

Formation dispensé par l'Anecrea. thème : l'élevage de reines d'abeilles ,chez Jean-Pierre Boueilh, apiculteur professionnel dans les landes.

Nous avons notamment acquis les techniques de peuplement de nuclei sans avoir recours aux paquets d’abeilles, ce qui m’a personnellement intéressée. Cette façon de travailler qui peut se transposer à différents types de nuclei, permet d’ancrer et de stabiliser, de façon certaine et immédiate, la nouvelle colonie par la présence de jeunes nourrices sur le couvain. Il s’agit de prélever des cadres de couvain couverts d’abeilles issus d’un nuclei en activité pour constituer une nouvelle micro colonie. C’est simple et perturbe peu les abeilles.

Nous avons également découvert une foule de petites astuces pour faciliter le travail, et qui servent de levier pour résoudre certaines situations d’échec. Parmi les bonnes pratiques d’introduction d’une cellule royale, je retiens par exemple l’insertion systématique d’un cadre de couvain naissant à proximité de la cellule introduite.

Le groupe a été particulièrement interpellé par l’homogénéité du cheptel sur lequel nous avons eu grand plaisir à travailler, en particulier par la grande douceur des colonies. Cette réalité met en exergue, une fois de plus, l’importance de la sélection des reines, un travail de longue haleine qui induit une meilleure ergonomie du travail sur le rucher. La troisième caractéristique notable de ces colonies, outre leur excellente malléabilité, est sans conteste leur excellente aptitude à l’élevage. Comme nous l’a bien précisé notre formateur, un choix de souches inappropriées peut conduire à l’échec de notre élevage.

Jean-Pierre, ayant relaté son parcours apicole de presque 40 ans, a présenté son expérience des différentes races d’abeilles, de la Caucasienne à la Carnica, en passant par la Buckfast. Nous avons clairement saisi la difficulté à stabiliser ses propres souches. Ça se réalise au fil du temps, par la constance et l’assiduité à la sélection. Jean-Pierre a aujourd’hui un cheptel dont les qualités feraient rêver tout apiculteur !

À l’issue de ce stage, je me suis personnellement sentie plus assurée dans ma technique d’élevage grâce à des méthodes fiables et simples. Mes interrogations étant clarifiées, j’avance concrètement dans mon projet professionnel. Je suis d’autant plus motivée que je suis ainsi certaine d’améliorer la qualité de mes colonies dès cette année.


Pour réserver ou prendre connaissance le mois le mois des formations
rendez-vous dans le calendrier. C’est ici que vous pourrez réserver votre place.
Pour avoir une vue globale sur l’ensemble des formations 2024, consultez le pdf du catalogue formation.
Prenez connaissance du règlement intérieur et de la convention de formation.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

ARTICLES RÉCENTS

catégories

ARCHIVES