NOS ACTUALITÉS
Anercea, formation apicole. Couvain naissant

Comment introduire une reine sur un couvain naissant?

Jean Guy Vigier est apiculteur à Melle, en Deux-Sèvres (79). Il présente, dans ce tuto de l’Anercea (rubrique, les cellules royales), sa méthode d’introduction de reines fécondées dans une ruche de production. La reine sera encagée sur le couvain naissant de la colonie à remérer.

Cette technique peut être utilisée à tout moment de la saison mais, dans le cas présent, elle est utilisée par l’apiculteur pour le remérage en début de saison.

Préparation et outils

  • Les nouvelles reines fécondées sont récoltées dans les nucs, en cagettes JZBZ.
  • L’introduction sera facilitée avec un spray et de l’eau.
  • L’outil principal est une petite cage d’introduction qui se pique sur le cadre.

Déroulement

En sortie de miellée de colza, l’apiculteur repère toutes les reines qui ne lui conviennent pas et qu’il va changer.
Lorsqu’il dispose d’une reine fécondée, il orpheline la ruche à remérer et repère un cadre de couvain naissant en marquant, au feutre, la tête de cadre.
Le lendemain, il récolte la reine dans des nucs hivernés ou même dans ses essaims qui alors recevront une cellule royale. Elles sont placées en cagette JZBZ avec des accompagnatrices.

Il introduit les reines dans la même journée.

Il libère la reine, sans les accompagnatrices
  • Il récupère le cadre de couvain naissant repéré dans la ruche à remérer
  • Il remplit la gouttière de la face interne de la cage d’introduction avec du Candi.
  • Il pique la cage dans le cadre, sur le couvain naissant. On doit voir les abeilles naissantes grignoter leur opercule.
  • Pour éviter que la reine ne s’échappe en ouvrant la cagette JZBZ, puisqu’il s’agit d’une jeune reine, il l’arrose avec un peu d’eau.
  • Il libère la reine, sans les accompagnatrices, dans la cage d’introduction.
  • Il ferme avec le bouchon de la cage et replace le cadre dans la ruche.

Selon l’éleveur, la reine sera libérée en 24h avec des abeilles naissantes, facilitant ainsi son acceptation. Il fera un contrôle au bout de 7 jours au moins afin de constater la ponte, mais avant 10 jours pour pouvoir rattraper un éventuel échec.

L’éleveur estime qu’il obtient 90 à 100 % de réussite en utilisant cette méthode.

Les cages d’introduction neuves doivent être ouvertes au niveau de la gouttière de sortie.
Les pieds de maintien de la cage de vol sont fragiles aussi, ici, ils sont remplacés par des clous à tête plate, large de 25 millimètres de long.


D’autres tutos pour se former en apiculture sur notre site.
Pour acquérir les réflexions et gestes expérimentés par les formateurs du réseau Anercea,
tous apiculteurs professionnels,
rendez-vous dans notre rubrique formation.
Ou tapez #ApiProAnercea sur les réseaux sociaux.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Laisser un commentaire

ARTICLES RÉCENTS

catégories

ARCHIVES